Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • moneyless et la géometrie....

    je me suis intéressé à ce créateur après avoir lu un article dans "graffitti art magazine" http://www.graffitiartmagazine.com/index.php?post/Graffiti-Art-22%3A-en-kiosques

    pour voir ses créations et surtout ses installations vous pouvez aller sur:

    http://www.moneyless.it/

     

    voici une de ses œuvres :il travaille avec très peu de moyens (d'où son pseudo...).

    On peut penser à la fois à du land art et à une "continuation" des oeuvres minimalistes des années 70/80...

     

    moneyless.jpg

    moneyless2.jpg

    une autre image/œuvre de Moneyless où, si on l'observe un peu en détail, on peut voir et comprendre sa façon de faire et par là même sa façon de penser....

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • l'équilibriste

    comment obtenir d'un caillou qu'il ne roule pas sous les pieds de l'équilibriste surtout si cette pierre est ronde ? Peut être en faisant confiance à l'imaginaire de chacun d'entre nous.

    Construire un monde imaginaire c'est souvent essayer d'entrevoir une lumière en regardant par le trou de serrure de sa propre personnalité, de sa personnalité propre, la sienne, bien pliée, bien repassée au fond de l'armoire des rêves.

    DSC05369.JPG

    DSC05371.JPG

    DSC05366.JPG

    DSC05362.JPG

    l'équilibriste (le 28 septembre 2014)

     

     

     

    DSC05357.JPG

    les rêves, où celui qui patauge dans l'irréel rit de bon cœur, les matins remplis de ces voyages dans la nuit, sans pour autant aller jusqu'au bout de cette nuit, celle de Céline bien sur...

    il vaut mieux invoquer les dieux de l'oubli et laisser l'humanité divaguer dans ses thèmes et systèmes un peu fous. Il vaut mieux créer de l'inutile, du "qui sert à rien" et regarder les nuages ...

    et hop là ! 

    une petite cabriole, un salut au public et le petit théâtre de guignol disparait doucement dans le jour qui se lève...

     

    DSC_3949.JPG

    justement là, sur cette image, le jour se lève sur l'himalaya... vers 5 heures du matin ( mais le temps se décale si vite que cela ne veut plus rien dire...) 

    ...dans l'avion qui nous mène à Saïgon, vers ce pays que nous aimons tant...

    parfois je joue à l'équilibriste et dans mes rêves animés je roule à moto encore et encore à travers les champs de café, de poivre, d’ananas et de passiflores...

    DSC05325.JPG

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire